Du 25 au 28 Août 2005 :

accueil des Gallois 

 

 

Thème de cette rencontre : la production artistique et littéraire bretonne, et sa contribution à la culture européenne (et mondiale !), en prenant pour illustration LE PAYS DE PONT-AVEN. Ce vendredi 26 Août, nous y avons mené nos cinquante hôtes gallois (arrivés la veille au soir) et quelques familles d’accueil, pour une ballade culturelle et sympathique, guidée par un enfant du pays, Jean Pierre BOLOU, demeurant à Plogonnec, adhérent au Comité de Jumelage depuis 20 ans, et peintre à ses heures !

 

LE PROGRAMME :

Matinée à NIZON, aux portes de Pont-Aven, pour découvrir :

*son Ensemble Paroissial, église et calvaire, dont la Piéta inspira Gauguin,

Andréa Ar Gouilh y a rejoint le groupe et interprété la gwerz « Jénovéfa Rustéfan », chantée autrefois à Nizon, l’un des plus beaux chants du Barzhaz Breizh. Moment émouvant...

             

Les ruines du château de Rustéfan sont encore visibles non loin du bourg. C’est également dans la campagne environnante que, dès son enfance, Théodore Hersart De La Villemarqué a entendu les premières gwerzioù, qu’il collectera ensuite pour créer le BARZHAZ BREIZH,

 

*le Hang’art : ce n’est pas un bâtiment, mais un groupe de peintres amateurs créé en 1992 et qui a pour objectif l’illustration de la mémoire rurale de NIZON sous la forme de tableaux « pop’art » aux couleurs vives. A l’annexe de la mairie, Hippolyte LE BRAS, membre de l’Association, a présenté quelques tableaux et l’historique du Mouvement.

               

 

*la chapelle de Trémalo, du XVIème siècle, avec son crucifix en bois polychrome, à l’origine du célèbre « Christ Jaune », de Gauguin.

                

 

En fin de matinée, on quitte les hauteurs de Trémalo pour PONT-AVEN, à pied, pour profiter du coup d’œil sur la ville, et se mettre en appétit ! (mais certains ont jugé plus sage de prendre le car) ; kir et pique-nique dans la belle « salle Julia » de la mairie, autrefois salle à manger de l’hôtel du même nom, où les peintres de Pont-Aven se logeaient.

                

 

Après-midi, découverte de PONT-AVEN :

le musée, les galeries, les moulins, le port, le Bois d’Amour (qui inspira Paul Sérusier), et bien sûr la Promenade Xavier Grall, un îlot prolongé d’un déversoir qui montre la manière dont était distribuée l’eau aux moulins. En amont, l’Aven se faufile entre d’énormes blocs de granite ; c’est un lieu toujours apprécié du visiteur pour la sérénité que lui confèrent le spectacle de la fuite de l’eau entre les rochers et le concert mêlé du chant des oiseaux et du murmure de la rivière. Au départ de « la Promenade » une sculpture rend hommage à Xavier Grall, poète, écrivain, reporter, rebelle, mais aussi quelque temps rédacteur en chef de la « Vie Catholique » et de la « Nation Bretonne », qui vécut à Nizon de 1973 à sa mort en 1981.

    

En soirée, on quitte PONT-AVEN pour le village de chaumières de Kerhascoët (en Névez), où l’on peut voir un type de  construction  originale en pays de Névez-Trégunc : les maisons orthostatiques (tiez mein-sav).

       

Puis retour à Plogonnec, après un court arrêt au petit port de Trévignon.

Afin de tirer un meilleur parti de cette journée consacrée à la « production artistique et culturelle bretonne à Pont-Aven, une brochure a été produite par le Comité et remis aux participants.

 Soirée dans les familles.

 

SAMEDI 27 :

Cérémonie et collation de bienvenue à la salle socio-culturelle. Les Gallois ont offert aux Plogonnistes une sculpture en bois en trois dimensions,  inspirée d’une croix celtique sculptée dans la pierre, la « Groes Neuadd Siarman » visible au musée de Brecon et connue pour être le plus bel exemple de ce type de croix. Ce cadeau est une œuvre de Ieuan Roberts.

    

L'après-midi, c'est la préparation du Fest-Noz Crêpes pour les membres du Comité. Une partie des amis gallois s’en vont visiter (ou revisiter !) Quimper et faire quelques emplettes, tandis que d’autres randonnent dans la campagne de Plogonnec, accompagnés par des membres du Club de marche, histoire de se mettre en appétit pour les crêpes et en jambes pour le fest-noz !

De 19h à …, grande soirée à Lopéau :

        

         

 

DIMANCHE 28 :

Après une matinée tranquille dans les familles (office religieux pour ceux qui le souhaitent), c’est déjà l’heure du départ… KENAVO !

 

Pob hwyl ! Kenavo !

 

 

                                      Cymraeg                      Brezhoneg                     English                       Français